PepsiCo veut racheter le géant chinois «Be&Cheery» pour 705 millions de dollars

PepsiCo veut racheter le géant chinois «Be&Cheery» pour 705 millions de dollars

Le géant américain des boissons et en-cas PepsiCo a annoncé dimanche être entré en négociations exclusives pour racheter le groupe chinois Be & Cheery, pour 705 millions de dollars.

Cette acquisition doit permettre au producteur du soda Pepsi de renforcer sa présence en Chine, a indiqué le géant américain dans un communiqué de presse.

L’entreprise «Be & Cheery est très complémentaire de notre offre actuelle en Chine», a indiqué Ram Krishnan, PDG de PepsiCo en Chine, citant notamment un large portefeuille de produits et une distribution tournée vers le commerce en ligne.

Be & Cheery (Hangzhou Haomusi Food Co., Ltd.), fondée en 2003, fabrique des en-cas et collations à base de noix, fruits secs, viande, ainsi que des pâtisseries et confiseries. Elle distribue principalement ses produits en ligne, via les principales plateformes chinoises de e-commerce.

Elle fait état d’un chiffre d’affaires d’environ 5 milliards de yuans en 2019 (711,5 millions de dollars).

Les actionnaires de Haoxiangni Health Food, actuel propriétaire de Be & Cheery, doivent approuver la transaction, qui est également soumise à des autorisations règlementaires.

En 2019, PepsiCo a réalisé un chiffre d’affaires de 67 milliards de dollars, et un bénéfice net de 7,3 milliards de dollars.

Le groupe, confronté au déclin des boissons à forte teneur en sucre, a annoncé des objectifs financiers pour 2020 en deçà des attentes des marchés.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous