«Une énigme», «un arbre sans racines»: la presse italienne s’interroge sur le mystère du patient zéro

«Une énigme», «un arbre sans racines»: la presse italienne s’interroge sur le mystère du patient zéro
AFP

La propagation du coronavirus en Italie intrigue. La maladie a déjà fait cinq victimes et infecté 165 personnes mais l’identité du patient zéro n’est toujours pas connue.

La Repubblica, quotidien italien de centre gauche évoque un « mystère ». « Aucune des personnes qui ont été testées positives pour le coronavirus dans le Nord n’est allée en Chine récemment, rapporte le média édité à Rome. Comme un arbre mais sans racines. Les branches et les feuilles poussent rapidement, mais personne n’a encore compris comment le coronavirus a trouvé la nourriture nécessaire à sa propagation initiale. »

Il Messagero, quotidien particulièrement populaire à Rome, parle lui du « rébus » du patient zéro, « toujours plus difficile à trouver ». Quotidien de centre-droit, le Corriere della Sera, explique qu’une équipe de mathématiciens, de physiciens et de médecins cherche à mettre en place un algorithme pour résoudre « l’énigme » du patient zéro. « L’objectif : calculer la probabilité que chaque patient ou son proche soit le patient zéro, explique le journal milanais. Un modèle informatique jamais élaboré auparavant pour tenter d’interpréter le mode de transmission de la maladie. »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous