Engie met fin au contrat de sa directrice générale Isabelle Kocher dès ce lundi

Engie met fin au contrat de sa directrice générale Isabelle Kocher dès ce lundi
AFP

La directrice générale d’Engie, Isabelle Kocher, va quitter ses fonctions dès lundi, avant la fin de son mandat prévue en mai, a annoncé le géant de l’énergie dans un communiqué.

Le conseil d’administration, qui avait décidé début février de ne pas la reconduire pour un nouveau mandat, « a entériné l’acceptation par Isabelle Kocher de la proposition qui lui a été faite de mettre fin à ses fonctions de directrice générale sans attendre le terme de son mandat prévu pour mai 2020 », selon l’entreprise.

Elle a par ailleurs également démissionné de son mandat d’administratrice, « par souci de cohérence », indique Engie, qui précise que les conditions financières de son départ seront rendues publiques.

Le conseil d’administration avait annoncé le 6 février que Mme Kocher, seule femme à la tête d’une entreprise du CAC 40, ne serait pas reconduite, estimant que « l’approfondissement de la stratégie nécessitait un nouveau leadership ».

Il avait désigné un trio chargé d’assurer l’intérim en attendant la nomination d’un remplaçant : Claire Waysand (secrétaire générale), qui sera directrice générale par intérim, avec Paulo Almirante (directeur des opérations) et Judith Hartmann (directrice financière).

Claire Waysand a ainsi été nommée lundi directrice générale « avec effet immédiat », précise le communiqué. Engie doit maintenant publier ses résultats annuels comme prévu le 27 février.

Sur le même sujet
Politique
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous