Brexit: les Vingt-sept donnent le feu vert à Barnier pour mener les pourparlers avec la Grande-Bretagne

Brexit: les Vingt-sept donnent le feu vert à Barnier pour mener les pourparlers avec la Grande-Bretagne
Reuters

Les ambassadeurs des États membres de l’Union européenne ont donné leur feu vert lundi au mandat dont disposera le négociateur en chef de la Commission européenne Michel Barnier pour mener les pourparlers avec le gouvernement britannique sur les relations futures entre l’UE et le Royaume-Uni, a-t-on appris de sources européennes.

Ce mandat doit encore être approuvé formellement mardi par les ministres des Vingt-sept en charge des Affaires européennes.

Les Européens souhaitent un accord commercial ambitieux, sans tarifs douaniers ni quotas, pour autant que les Britanniques donnent des garanties de concurrence ouverte et équitable et qu’un accord soit trouvé sur l’accès des pêcheurs européens aux eaux britanniques, et vice-versa.

Dans la dernière version du texte du mandat, « a été précisé que l’accord devait permettre d’avoir des conditions de concurrence équitables sur le long terme », a ajouté une source.

Course contre la montre

Les négociations s’apparenteront à une course contre la montre : la période de transition en vigueur depuis la sortie du Royaume-Uni de l’UE le 31 janvier dernier, durant laquelle le Royaume-Uni doit continuer à se conformer aux règles de l’UE et reste membre de l’union douanière et du marché intérieur, se termine théoriquement au 31 décembre de cette année.

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a rejeté à plusieurs reprises toute possibilité de prolonger cette période.

Outre les matières commerciales, les négociations porteront sur la lutte contre le terrorisme, la criminalité organisée et la cyber-criminalité, ainsi que sur la politique étrangère et de défense.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous