Accueil Société Régions

La Région bruxelloise met les églises à la diète

Le gouvernement bruxellois a adopté un projet d’ordonnance qui invite les cultes à l’auto-financement. L’intervention publique pour combler leurs déficits sera plafonnée. Ils devront puiser dans leur patrimoine pour couvrir leurs investissements.

Article réservé aux abonnés
Cheffe Bruxelles Temps de lecture: 3 min

C’est une mini-révolution qu’a lancée, en toute discrétion, le gouvernement bruxellois, fin décembre dernier : assumer la gestion de tous les cultes au niveau régional. C’est déjà le cas pour les communautés islamique et orthodoxe, alors que les établissements catholique, protestant, israélite et anglican relèvent de la sphère communale. Objectif premier : l’égalité de traitement entre les religions reconnues.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Caelen Yves, mercredi 26 février 2020, 20:26

    C'est un bon début, mais il faudrait aller encore plus loin, à terme.

  • Posté par Mehlen Maxence, mercredi 26 février 2020, 10:09

    Une décision logique et sage

Aussi en Régions

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs