Accueil Belgique Politique

Négociations fédérales: un an de discussions en coulisses, est-ce bien démocratique?

Depuis un an, la vie politique est toute conciliabules en coulisses, colloques singuliers, échanges dans l’ombre. Normal ? Les réponses de deux politologues, Pascal Delwit et Carl Devos.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Patrick Dewael et Sabine Laruelle, chargés de mission royale (neuvième et dixième en piste depuis mai 2019), ont annoncé la couleur d’entrée, mercredi dernier à leur désignation par le Roi : « Nous travaillerons dans la discrétion la plus absolue, dans le mutisme intégral. » Holà ! Ceci expliquait cela : il fallait, dit-on, « rétablir le calme et la confiance » après les polémiques qui avaient signé la fin de la mission de Koen Geens (recalé par Paul Magnette parce qu’il explorait éperdument la voie N-VA – PS). « Ceci » expliquait sans doute « cela », sauf que « cela » intervient après un an de tractations en coulisses entre états-majors des partis, scandées par autant de colloques singuliers au palais royal. Un long tunnel qui n’est pas de verre, ou alors du verre opaque. On se le demande : est-ce bien démocratique ? Grave question. Il y a matière à consulter au moins deux politologues.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Surmont Willy, mercredi 26 février 2020, 17:36

    De Roover, De Wever, Francken, Magnette, Di Rupo... Tous dans le même sac de manquements à la demande légitime des citoyens! On devrait vous déchoir de vos droits! Vous ne respectez pas la volonté des citoyens belges, vous étes la honte, et je n'arrive pas à vous excuser devant les questions pertinentes de mes enfants! Vous vous moquez de leur avenir et du nôtre parce que vous restez soudés à votre seule façon de vouloir gouverner! Vous excluez, vous discriminéz, vous insultez, c'est votre seule force, et c'en est lamentable! Retirez-vous et laissez la place à des gens qui ont un vrai sens de leur devoir envers l'électeur! Vous mettez notre Pays en danger, vous mettez notre démocratie en danger, nous étions les champions du compromis, et votre très mauvais sens de l'Etat nous fait honte et fait de nous la risée du monde! Si vous étiez les seuls enjeux de ce sinistre bac à sable, c'est votre choix, votre problème, c'est vous que ça regarde, mais vous avez choisi la politique, messieurs, c'est à dire nous régir, nous gouverner, alors, assumez votre choix et cessez vos rodomontades ubuesques! Prenez vos responsabilités, trouvez des arrangements qui respectent la majorité des citoyens, ce n'est pas seulement votre obligation mais votre devoir!

  • Posté par Debrabander Jean, mercredi 26 février 2020, 7:37

    Il y a urgence, paraît-il ! Avec un gouvernement en affaires courantes, la Belgique perd des millions chaque jour, nous dit-on. Et … plus rien sur le « front » des négociations de formation du gouvernement. De Roover, De Wever et Francken ont vite éructé quelques slogans samedi, puis plus rien. BDW a d’ailleurs déclaré qu’il prendrait quelques jours de vacances. Une des rares émissions politiques (C’est pas tous les jours dimanche) n’a pas été pas diffusée : faute des combattants, C. Deborsus a-t-il lui aussi dû partir en vacances ? Les journalistes, s’ils ne sont pas partis, pourraient-ils au moins nous donner le nom du (des) ministre(s) de garde et les destinations préférées de nos 55 ministres pour ce congé de Carnaval ? On ne demandera évidemment pas celles de leurs 2000 collaborateurs. La notion d’urgence ne semble pas la même pour nos si chers ministres que pour mon plombier. Heureusement car sinon ma maison serait sous eau ! Et puis, Belgique et Titanic, ça rime et ça … rame.

  • Posté par Nijs Eric, mercredi 26 février 2020, 13:18

    Et vive les conges payes par les ciyoyens!

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs