Des astronomes demandent de l’aide au public pour trouver des trous noirs

Des astronomes demandent de l’aide au public pour trouver des trous noirs
Guillermo Ferla

Des milliers de trous noirs à portée de clic : un réseau d’astronomes européens appelle le grand public à l’aide pour trouver l’origine de structures complexes détectées dans l’Univers par radiotélescope, et qui seraient liées à de mystérieux trous noirs supermassifs présents au centre des galaxies.

Ce nouveau programme de sciences participatives, baptisé LOFAR Radio Galaxy Zoo, « donne à quiconque possède un ordinateur la possibilité d’aider la communauté scientifique » à interpréter les données recueillies par le radiotélescope LOFAR, un ensemble d’antennes réparties à travers l’Europe.

Les scientifiques ont besoin de localiser les trous noirs, de connaître leur « galaxie hôte ». Pour pouvoir in fine reconstituer le scénario de leur formation, il y a des millions, voire des milliards d’années, et comprendre « pourquoi il y a un trou noir au centre de toutes les galaxies », résume l’astrophysicien.

A l’aide d’un tuto vidéo, chaque participant est appelé à superposer une image radio et une image optique, et trouver ainsi la galaxie hôte du trou noir. Ou bien éliminer le scénario d’un trou noir – les jets radio pouvant aussi provenir d’autres processus comme des explosions d’étoiles. Les astronomes tablent sur un million de clics.

Sur le même sujet
AstronomieScience
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous