Coronavirus: le Français décédé ne revenait pas d’une zone à risque

Coronavirus: le Français décédé ne revenait pas d’une zone à risque
EPA

Le premier Français mort après avoir été infecté par le nouveau coronavirus, un enseignant de 60 ans d’un collège de Crépy-en-Valois (Oise), n’avait pas séjourné dans une zone « à risque », a indiqué mercredi le directeur général de l’Agence régionale de santé des Hauts-de-France.

La personne décédée ainsi qu’un autre patient quinquagénaire hospitalisé à Amiens « dans un état grave » et lui aussi originaire de l’Oise, « ne s’étaient pas rendus dans des zones d’exposition à risque », a déclaré Etienne Champion lors d’une conférence de presse à la préfecture de Beauvais.

Sur le même sujet
Agence régionale de santé
 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous