Mobilité: un projet de taxe congestion à Bruxelles

Mobilité: un projet de taxe congestion à Bruxelles
Pierre-Yves Thienpont.

Face à la saturation du réseau routier et à la congestion automobile, l’idée de taxer l’usage de la voiture est au programme des Régions depuis longtemps. La Wallonie a toujours été favorable à la vignette forfaitaire, tandis que la Flandre privilégiait la taxation kilométrique, avant d’abandonner le projet. Bruxelles s’est tournée vers cette même taxation après avoir envisagé l’instauration d’un péage urbain. L’accord de gouvernement bruxellois prévoit d’ailleurs explicitement de « mettre en œuvre un système de tarification kilométrique intelligente, en accord avec les deux autres Régions, dans la zone métropolitaine ou tout le territoire ».

La capitale discute avec les deux autres Régions, mais celles-ci sont opposées au projet. Bruxelles a donc décidé de privilégier un plan alternatif : le « tarif congestion », une sorte de péage urbain déguisé. Si celui-ci voit le jour, il faudra payer pour circuler sur le territoire bruxellois. La contribution financière dépendra du moment où on se déplace ; le tarif maximal sera pratiqué aux heures de pointe. Certains intervenants du projet à l’étude plaident par ailleurs pour que les montants soient également modulés selon le type de véhicules (polluants ou pas).

Quel coût ?

Quel serait le coût de cette taxe pour l’automobiliste ? Certains proposent de se calquer sur le prix d’un ticket de la Stib (2,1 euros pour un voyage). D’autres réfléchissent à un tarif « oscillant entre 1 et 3 euros le trajet », selon la congestion. Se basant sur l’expérience d’autres grandes villes comme Stockholm, Milan ou Londres, un intervenant remarque que « clairement, en dessous de trois euros, la mesure n’aura pas d’impact sur le trafic ».

Tous les partis de la majorité bruxelloise réaffirment leur loyauté à l’accord de gouvernement ; Défi et les Verts vont plus loin, déterminés à concrétiser la mesure. Au PS, on « attend des précisions sur les implications juridiques et financières » mais aussi (et surtout) « sur sa supportabilité sociale pour les plus défavorisés ».

Le tarif congestion sera-t-il exigé à tous les automobilistes? En savoir plus, sur Le Soir+.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous