Le parquet alerte sur du vin contenant de la drogue: la bouteille aurait été frauduleusement manipulée

Le parquet alerte sur du vin contenant de la drogue: la bouteille aurait été frauduleusement manipulée
D. R.

Le parquet d’Anvers a lancé mercredi un appel à la vigilance concernant une bouteille de vin rouge dans laquelle de la drogue a probablement été ajoutée. Une femme de 41 ans originaire de Puers est décédée, l’année dernière, d’une overdose potentiellement causée par la consommation du contenu d’un exemplaire. Il n’est pas encore sûr que d’autres bouteilles aient été frelatées ou non.

Selon les informations de HLN, les enquêteurs pensent que l’affaire pourrait avoir un lien avec le trafic de drogue. Ce ne serait pas la première fois que des gangs de trafiquants mélangent de la MDMA dans un liquide pour faire entrer clandestinement de la drogue dans le pays, rappelle le média flamand. Une fois les flacons arrivés à destination, les dealers peuvent recristalliser la MDMA avec une chimie simple pour en faire des pilules d’ecstasy.

Il pourrait, d’après HLN, s’agir d’une bouteille de vin confisquée. La femme l’aurait emportée avec elle de son travail au SPF Finances. En 2017, il y a déjà eu un accident avec une bouteille de vin confisquée. Un Namurois était tombé dans le coma en buvant de l’alcool. Ce vin s’était également révélé être plein de MDMA et d’éthanol.

► Le parquet d’Anvers alerte sur une bouteille de vin rouge contenant de la drogue

Avertir la police

La victime est décédée le 17 décembre à l’hôpital de Saint-Nicolas, cinq jours après avoir été emmenée aux urgences. Son sang présentait un taux létal de MDMA et de MDA mais l’enquête judiciaire avait montré qu’elle n’avait pas pour habitude de consommer de telles drogues. Cependant, plusieurs éléments indiquent que l’overdose a été causée par la consommation d’un verre de vin. Selon un témoin, la femme avait jeté la bouteille après avoir bu seulement une gorgée parce qu’elle lui trouvait un mauvais goût. Elle avait fini par se sentir mal, puis s’évanouir, un peu plus tard.

Il s’agit d’une bouteille de vin rouge Red Merlot Cabernet Sauvignon 2016 de la marque Black & Bianco. Ces bouteilles sont normalement scellées par un bouchon de liège noir sur lequel est apposé le logo de la marque, mais l’exemplaire récupéré présentait un autre bouchon. Les enquêteurs en ont déduit que la bouteille avait été frauduleusement manipulée et que des stupéfiants y avaient été ajoutés.

Le parquet n’a aucune idée quant à la manipulation d’autres bouteilles mais souhaite éviter tout risque. C’est pourquoi il appelle quiconque est en possession d’un tel contenant, dont l’emballage d’origine pourrait avoir été altéré, de ne pas l’ouvrir et d’en avertir la police de la zone Klein-Brabant au numéro 03/293.22.32. Toute personne ayant des informations sur l’origine de la bouteille trouvée est également priée de contacter la police.

 
 
À la Une du Soir.be
  • Le Sheraton Parco de Medici, à Rome.
    Lena

    Italie: bienvenue à l’hôtel coronavirus!

  • rod-long-ml2f5o0nlh8-unsplash
    Consommation

    Fêtes de fin d’année: comment bien choisir le jouet de son enfant?

  • 0108_1917-3
    Cinéma

    Cinéma: les 20 meilleurs films de 2020

À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous