Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Le Luxembourg est le premier pays où l’on voyagera «gratis» dès ce 1er mars

Le Grand-Duché sera le premier pays à offrir la gratuité totale de ses transports publics (train-tram-bus) sur tout son territoire, que l’on soit résidents, frontaliers ou touristes. Un pas de plus pour favoriser une mobilité plus écologique et plus harmonieuse, surtout dans la capitale.

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 5 min

Ce lundi 1er mars, le Luxembourg s’apprête à devenir le premier pays au monde à offrir la gratuité des transports publics sur tout son territoire. Il ne faudra donc plus de ticket pour circuler en train, en bus et en tram, comme cela existe déjà depuis 2018 pour les étudiants et les moins de 20 ans.

Si cela existe dans certaines villes, voire dans une partie de pays comme en Estonie, cette généralisation est une première. Elle sera bien sûr opérationnelle tant pour les résidents que pour les travailleurs frontaliers et les touristes. Et même pour tous les transports qui circulent sur le territoire luxembourgeois, que ce soient les CFL, la SNCB, la DB et la SNCF. Seule restriction, la première classe en train restera payante. Les usagers du service à la demande Rollibus destiné aux personnes à mobilité réduite en bénéficieront également, dans la capitale et les communes voisines.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs