Accueil Société

Un dépistage précoce gratuit pour la mucoviscidose

Depuis janvier, la maladie rare qui affecte les patients dès leur plus jeune âge fait l’objet d’un dépistage néonatal systématique. Ce qui devrait améliorer la qualité de la prise en charge et augmenter l’espérance de vie.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 4 min

Depuis le 1er janvier 2020, la mucoviscidose, maladie rare qui affecte les patients dès la naissance, fait l’objet d’un dépistage précoce gratuit. Un échantillon prélevé sur tous les nouveau-nés entre le deuxième et le cinquième jour de vie permet de mesurer le taux de trypsine immunoréactive (protéine) présente dans le sang.

Jusqu’ici, une quinzaine de pathologies rares faisaient l’objet d’un screening néonatal systématique : l’hypothyroïdie congénitale, la galactosémie, plusieurs aminoacidopathies dont la phénylcétonurie, les troubles de la beta-oxydation des acides gras et plusieurs aciduries organiques. Fin 2018, la Fédération Wallonie-Bruxelles a débloqué de nouveaux subsides pour inclure le programme de dépistage de la mucoviscidose.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs