Accueil Opinions Cartes blanches

«Grapa: les principales victimes du système actuel sont des femmes»

A quelques jours de la Journée Internationale des droits des Femmes (8 mars), un collectif de syndicats et de féministes dénonce les décisions politiques qui défavorisent les femmes, en particulier les procédures de contrôles liées à l’octroi de la Grapa, la garantie de revenus aux personnes âgées.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

C’est une réalité maintes fois témoignée : de trop nombreuses décisions politiques défavorisent particulièrement les femmes (1). Un récent exemple en date est le contrôle abusif des bénéficiaires de la Grapa, qui touche majoritairement des femmes âgées. A la veille du 8 mars, Journée Internationale des droits des Femmes, nous ne pouvions rester silencieuses face à cette injustice.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cartes blanches

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs