Accueil Monde

Les petits commerçants à l’agonie

A l’arrêt à cause du coronavirus, les petites et moyennes entreprises de Pékin luttent pour survivre malgré un rythme de contaminations en baisse à l’échelle du pays.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Z.L.

Fang (*) tient un salon de coiffure dans le centre animé de Pékin, et subit de plein fouet les mesures drastiques prises par la municipalité pour endiguer l’épidémie de coronavirus. « On a perdu 90 % de notre clientèle, chaque jour on ne reçoit plus qu’une poignée de clients », se désespère Fang, qui affiche traditionnellement complet. Les rares personnes qui poussent la porte du salon doivent porter un masque sur leur visage durant l’intégralité du rendez-vous. Après chaque coupe, la boutique est entièrement désinfectée, et les clients sont invités à attendre leur tour à l’extérieur.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs