Coronavirus: les migrants ne seront provisoirement plus renvoyés vers l’Italie

Coronavirus: les migrants ne seront provisoirement plus renvoyés vers l’Italie
AFP

En raison des risques de contamination du coronavirus, les autorités italiennes ont notifié aux États membres qu’elles ne reprendraient plus sur leur territoire de migrants transférés dans le cadre de la directive Dublin. La Belgique a donc suspendu tout renvoi dans l’attente de nouvelles instructions.

Selon les règles européennes, une demande d’asile doit être examinée par le pays d’entrée sur le territoire européen. Les États membres renvoient ainsi régulièrement nombre de requérants vers les premiers pays où leurs empreintes ont été enregistrées, notamment en Italie, en Grèce et en Espagne. 190 personnes ont ainsi été transférées depuis la Belgique vers l’Italie (les données pour 2019 ne sont pas disponibles).

Les personnes concernées actuellement maintenues en centres fermées ne seront pas libérées pour autant. « Dans la mesure où la suspension est provisoire, il est possible que les transferts puissent reprendre, assure Dominique Ernoult, la porte-parole de l’Office des étrangers. Les personnes resteront en détention jusqu’à la fin du délai légal de six semaines. » Si à l’issue de ce délai la politique italienne reste inchangée, les personnes seront libérées.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous