Coronavirus: le coach national belge de cyclocross, Sven Vanthourenhout, a des craintes pour la suite de la saison cycliste

Coronavirus: le coach national belge de cyclocross, Sven Vanthourenhout, a des craintes pour la suite de la saison cycliste
Photo news

Le coronavirus hante également le peloton cycliste. C’est l’un des sujets de discussion au départ du Circuit Het Nieuwsblad, l’épreuve d’ouverture de la saison cycliste belge. Certaines équipes suivent des protocoles stricts. Plus de poignées de main, entre autres choses. L’attitude des coureurs va également changer, selon plusieurs directeurs sportifs. Prendre des photos ou des selfies de coureurs par exemple. La crainte de la contamination est réelle.

« Il se rapproche de plus en plus »

«Le Coronavirus était loin pendant un certain temps. Maintenant, il se rapproche de plus en plus» a déclaré Sven Vanthourenhout, le coach national belge de cyclocross. «Les choses changent d’heure en heure et modifient la situation dans le monde. Je pense que tout doit être strictement contrôlé et reconsidéré par les autorités. Nous ne pouvons pas ignorer le fait que tout cela aura de graves conséquences pour le cyclisme. Aujourd’hui, une partie du peloton cycliste mondial se trouve à Gand. J’espère que nous n’aurons pas de break après ce week-end d’ouverture. Qu’adviendra-t-il des courses comme la Strade Bianche et la Tirreno-Adriatico ? Vont-ils rouler à Paris-Nice ? Tout cela nous dépasse et je crains vraiment pour la suite de la saison cycliste.»

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous