Zones minières: la Wallonie menacée par les eaux

Zones minières: la Wallonie menacée par les eaux

La Wallonie est menacée par son passé minier. De Liège au Borinage, certaines zones habitées se trouvent sous le niveau de l’eau, ce qui les rend particulièrement fragiles face aux crues. C’est une conséquence de l’extraction du charbon : des régions entières sont de véritables gruyères noirs.

Alors pour éviter les inondations à répétition, le gouvernement wallon doit investir. 150.000 logements et 320.000 habitants sont concernés par la question, soit pas loin d’un Wallon sur 10.

L’eau est pour l’instant sous contrôle, mais les installations de pompage ont vieilli, certaines atteignant l’âge canonique de 80 ans. Et leur modernisation s’annonce très coûteuse. « Nous aurons besoin de 350 millions d’euros en 20 ans », annonce le président de la société de gestion de l’eau. Qui se veut rassurant : « L’outil est vieux mais il a été très bien entretenu. Les installations sont de qualité », explique Jean-Luc Martin.

Au niveau politique, le débat tourne plutôt autour de 150 millions pour les toutes prochaines années. « La rénovation du parc existant nécessite une approche, une budgétisation et une planification sérieuses », souligne Céline Tellier, ministre (Ecolo) de l’Environnement.

Retrouvez notre décodage sur Le Soir+ ICI

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous