Accueil Société

Coronavirus: le casse-tête belge à l’épreuve de la crise sanitaire

Suite à la sixième réforme de l’Etat, huit ministres sont directement impliqués dans la gestion de la crise sanitaire en Belgique. La tension est grande car personne n’a envie d’échouer. Les premiers couacs ont pourtant déjà eu lieu.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Huit. Comme le nombre de ministres responsables de près ou de loin de la politique de santé en Belgique. Un chiffre qui amuse autant qu’il révolte sur les réseaux sociaux à coup de #surréalisme. Il est la conséquence de la sixième réforme de l’Etat décidée en 2011 mais dont les effets ne se font réellement sentir, dans le domaine de la santé, que depuis 2019.

L’annonce des premiers cas de contamination au coronavirus dans le royaume a été la source de nombreuses sorties politiques ces dernières heures. Rien que lundi matin, les journalistes ont été informés sur l’état de la situation par la Première ministre Sophie Wilmès (MR) puis, dans la foulée, par la ministre fédérale de la Santé Maggie De Block (VLD). Quelques minutes plus tard, un autre binôme, cette fois masculin, invitait la presse. Rudi Vervoort (PS), le ministre-président de la Région bruxelloise, et Alain Maron (Ecolo), ministre bruxellois de la Santé, voulaient ainsi faire le point sur le cas révélé en début de matinée.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

24 Commentaires

  • Posté par Pelgrims Alain, mercredi 4 mars 2020, 9:29

    mais quel bazar (Arno) !

  • Posté par PAEME FREDERIC, mardi 3 mars 2020, 5:46

    Et bientôt une région /communauté reprochera à l'autre d'être laxiste. Et je mets un billet là-dessus...

  • Posté par ruelle michel, lundi 2 mars 2020, 23:44

    Si nous étions dans le privé, le risque et le surrisque auraient déjà été évalués. Avec un leader de projet et un patron. Et pour tant je suis fonctionnaire. Et bien là quel carnage comme toujours dans cette Belgique pseudo fédérale qui ne ressemble plus à rien. Ceci dit tout mon respect pour Mme De Blok pour qui la chose ne doit pas être aisée... Et merde pour le Roy d'Angleterre qui nous a déclaré la guerre! :)

  • Posté par van aubel didier, lundi 2 mars 2020, 22:50

    Bien beau ramassis d'enfoirés . . . et je suis poli ! ! !

  • Posté par LAURENT Christian, lundi 2 mars 2020, 23:10

    Poli, mais pas pertinent! Expliquez-vous!

Plus de commentaires

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs