Accueil Culture Cinéma

Appel à candidature pour diriger le cinéma Palace

Le conseil d’administration présidé par Luc Dardenne a remercié Olivier Rey au bout de deux ans. Le poste de directeur est vacant.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 4 min

Le Conseil d’administration de l’ASBL Le Palace présidé par Luc Dardenne a décidé de se séparer de son directeur Olivier Rey en fonction depuis deux ans. Pour « des visions différentes sur la manière de gérer l’affaire », nous confie l’intéressé. « Je voulais ouvrir un cinéma pour les pros, je l’ai fait. Je voulais ouvrir un cinéma où les gens soient contents de venir, je l’ai fait. Je voulais un lieu convivial, je l’ai fait. Je voulais un chouette café, je l’ai raté. » Luc Dardenne parle d’« érosion de confiance » et nous confirme que le C.A. a désigné « une série de carences au niveau de la gestion qu’Olivier a admise ». Mais ce licenciement n’empêche pas de reconnaître « ses grandes qualités » car « c’est lui qui a mis en place toute la technique cinéma du Palace. La qualité sonore et de l’image des salles est un des deux pôles d’attraction du public avec la programmation. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par HIJE Alain, mardi 3 mars 2020, 12:27

    "Je voulais un lieu convivial, je l’ai fait. " Désolé Messieurs Rey et Dardenne, mais avec son énorme et froide structure de pierre et de béton où le personnel et les spectateurs semblent noyés, son parcours labyrinthique, le Palace est tout sauf convivial. Je ne comprends toujours pas comment on a autorisé la destruction quasi totale du patrimoine de l'ancien cinéma (le Klada), plus convivial, lui. Je reconnais par contre la qualité de votre programmation, mais hormis dans le cas de vos exclusivités (Roubaix, Roma, ...), je préfère éviter votre salle pour les raisons précitées. Et c'est un cinéphile qui parle. Bonne continuation!

  • Posté par HIJE Alain, mardi 3 mars 2020, 12:23

    "Je voulais un lieu convivial, je l’ai fait. " Désolé Messieurs Rey et Dardenne, mais avec son énorme et froide structure de pierre et de béton où le personnel et les spectateurs semblent noyés, son parcours labyrinthique, le Palace est tout sauf convivial. Je ne comprends toujours pas comment on a autorisé la destruction quasi totale du patrimoine de l'ancien cinéma (le Klada), plus convivial, lui. Je reconnais par contre la qualité de votre programmation, mais hormis dans le cas de vos exclusivités (Roubaix, Roma, ...), je préfère éviter votre salle pour les raisons précitées. Et c'est un cinéphile qui parle. Bonne continuation!

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs