Coronavirus: Philippe Close critique la décision du Parlement européen d’annuler des réunions publiques

Coronavirus: Philippe Close critique la décision du Parlement européen d’annuler des réunions publiques
Pierre-Yves Thienpont

Toutes les activités non strictement législatives programmées ces trois prochaines semaines dans tous les bâtiments du Parlement européen sont annulées par mesure de précaution contre la propagation du coronavirus, a annoncé lundi le président de l’assemblée, David Sassoli.

Cette décision n’est pas du goût de Philippe Close. Sur Twitter, le bourgmestre (PS) de la ville de Bruxelles a publié le message suivant : « Le parlement européen décide d’annuler toutes les réunions publiques durant les 3 semaines à venir, bien que rien ne le justifie au niveau des autorités bruxelloises ni au niveau des autorités fédérales. Et si on se calmait et qu’on gardait un peu notre sang-froid ? »

La session plénière du Parlement européen qui débute lundi prochain à Strasbourg est néanmoins maintenue. Les activités annulées sont les visites, les événements organisés par les groupes politiques ou les parlementaires, les séminaires avec participants extérieurs, les événements culturels, les auditions en commission ou encore les missions d’observation électorale, etc.

Le Parlement avait déjà pris ces derniers jours plusieurs mesures préventives, comme de prescrire aux membres de son personnel qui vivent ou sont passés ces derniers temps dans des zones à risque de travailler chez eux.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous