La Commission d’Arbitrage revient sur Charleroi-Standard: un coup franc indirect logique contre Bodart

Il y avait bel et bien coup franc indirect pour Charleroi après 30 secondes de jeu. @News
Il y avait bel et bien coup franc indirect pour Charleroi après 30 secondes de jeu. @News

Comme ce fut le cas régulièrement ces dernières semaines, le match concernant le Sporting de Charleroi a une nouvelle fois été au coeur du communiqué de la Commission d’Arbitrage de ce lundi. Toutefois, contrairement aux trois derniers lundis, c’était cette fois pour confirmer une décision prise durant la rencontre.

Ainsi, la Commission a confirmé que M. Boucaut a eu raison d’accorder un coup franc indirect à Charleroi dans le rectangle du Standard suite à la « faute de main » d’Arnaud Bodart après 30 secondes de jeu. Pour rappel, le jeune gardien liégeois avait repris le ballon en main après avoir voulu le faire rebondir, sans succès à cause de la boue présente dans son rectangle. Charleroi avait ensuite loupé la conversion de ce coup franc.

D’autres phases de ce week-end sont également citées dans le communiqué de la Commission, qui pointait plusieurs erreurs d’arbitrage, notamment dans le choc entre Genk et le FC Bruges.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous