Coronavirus: près de 5.000 cas en Corée du Sud

Le nombre total de personnes contaminées en Corée du Sud par le coronavirus avoisinait mardi les 5.000, alors que les autorités ont annoncé avoir répertorié 477 nouveaux cas. Deux décès supplémentaires ont en outre été annoncés par les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC) dans leur premier bilan quotidien. Au total, 28 personnes ont succombé à la maladie.

La Corée du Sud est le deuxième pays le plus touché par le coronavirus après la Chine et, depuis plusieurs jours, celui où le nombre de nouveaux cas est le plus important.

125.000 personnes testées

Cela s’explique notamment par le lancement d’une importante campagne de dépistage auprès de plus de 260.000 membres de l’Eglise Shincheonji de Jésus, une organisation religieuse souvent accusée d’être une secte. C’est à cause d’une adepte de 61 ans que Shincheonji est devenue un des principaux vecteurs du coronavirus en Corée du Sud. Elle a commencé à avoir de la fièvre le 10 février mais a assisté à au moins quatre cérémonies de l’Eglise à Daegu - la quatrième ville du pays devenue l’épicentre du coronavirus en Corée du Sud - avant que son cas ne soit diagnostiqué.

Sur les 4.812 cas recensés en Corée du Sud, près de 90% se trouvent dans la ville de Daegu et la province voisine de Gyeongsang du Nord, selon les KCDC.

La Corée du Sud a pour l’instant testé plus de 125.000 personnes. Des dizaines d’événements sportifs et culturels ont été annulés ou reportés et les vacances ont été prolongées de trois semaines dans les écoles et les crèches.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous