Il est jugé plus difficile de trouver un emploi aujourd'hui qu'il y a cinq ans (RH)

Cependant, six personnes interrogées pour l'enquête sur 10 indiquent avoir trouvé leur emploi endéans les trois mois de recherche. Un sur cinq a mis entre trois mois et un an, et dans un cas sur 20, la recherche a mis plus d'un an.

Reste que le sentiment qui domine chez 38% des répondants est qu'il est plus difficile de trouver un emploi aujourd'hui. Selon les employés, c'est principalement dû au fait qu'en général, moins de postes adéquats seraient disponibles (33%). "Ce manque de postes adéquats serait dû, d'une part, à l'évolution des qualifications requises pour leur secteur d'activité professionnelle (30%) et, d'autre part, à la détérioration des conditions générales (31%)", souligne Robert Half. Pour ce dernier point, les sondés pointent surtout la diminution du nombre de jours de vacances et l'offre toujours plus importante de contrat à durée déterminée.

Pour les jeunes répondants (moins de 34 ans), c'est la durée de la procédure de recrutement qui pose problème. "Les candidats, et certainement les jeunes générations, s'attendent à un suivi rapide de leur candidature", relève Joël Poilvache, directeur de Robert Half. "Les entreprises qui recherchent le candidat idéal pendant longtemps, courent donc le risque qu'un autre, tout aussi bon candidat, se soit déjà détourné." Pour le bureau de recrutement, une procédure ne devrait pas contenir plus de trois tours, et la communication avec les candidats devrait être transparente afin d'éviter la frustration.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous