Coronavirus: les mesures isolées de Woluwe-Saint-Lambert sont «une erreur», selon Maron (Ecolo)

L’arrêté de police pris par le bourgmestre de Woluwé-Saint-Lambert, Olivier Maingain (DéFI), pour interdire l’accès aux établissements scolaires, crèches, maisons de repos, centres sportifs, ... et autres services publics de la commune à toute personne revenant d’un voyage dans une zone à haut risque constitue «une erreur», a affirmé mardi matin le ministre bruxellois de la Santé publique, Alain Maron (Ecolo).

«En termes de santé publique, c’est une erreur. Car seules des mesures générales et coordonnées sur l’ensemble du territoire fonctionnent. Si chaque bourgmestre commence à faire sa petite popote dans son coin, on est très mal parti. C’est une faute et une erreur d’Olivier Maingain. Cela lui a été signifié. Et c’est aussi le discours de la Première ministre», a déclaré Alain Maron, interrogé mardi matin par Bel RTL.

Selon le ministre bruxellois, le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS) a dit «de manière manière claire», lundi lors du conseil régional de sécurité auquel étaient conviés les 19 bourgmestres bruxellois qu’"il n’était pas question que 589 bourgmestres (ndlr: de Belgique), prennent, chacun, des des mesures de gestion de la maladie en sens divers».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous