Laaouej (PS) réplique à Clarinval (MR): «Le ministre du Budget est dans le déni»

Ahmed Laaouej
Ahmed Laaouej - Pierre-Yves Thienpont

Chef de groupe socialiste à la Chambre, Ahmed Laaouej réagit aux propos tenus ce mardi matin dans « Le Soir » et sur la « Première » par David Clarinval, MR, ministre du Budget en affaires courantes, lequel appelle notamment à modérer les initiatives au Parlement qui ont un coût budgétairement, cela au moment où la crise du coronavirus nécessitera peut-être de s’engager des fonds supplémentaires.

Lire aussi

Ahmed Laaouej ne l’entend pas de cette oreille : « J’ai entendu le ministre taxer de “populisme” les initiatives parlementaires à caractère social, c’est déplorable. Je pense par exemple au fonds blouses blanches en faveur du personnel infirmier, qui est le fruit précisément d’un engagement au Parlement, et qui vise à soutenir un secteur d’activité très important alors que l’on doit faire face à une crise dans le domaine de la santé. Pour le reste, pour ce qui concerne le budget, David Clarinval confond affaires courantes et affaires coulantes, il reste dans le déni par rapport à l’impact négatif de la réforme du tax shift, mis en œuvre par le gouvernement suédois, avec le MR. Je constate enfin qu’à propos de la réforme de l’impôt des sociétés, il admet qu’elle a pesé 900 millions d’euros… Là encore, rien n’empêche de prendre maintenant des mesures de correction en termes de justice fiscale, je pense à l’intensification de la lutte contre la fraude fiscale, on peut très bien promouvoir ce genre d’initiative pendant une phase d’affaires courantes ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous