Actions au sein de la police aéroportuaire - Accord trouvé avec les syndicats, fin des actions (De Crem)

Les syndicats avaient organisé durant les vacances de Carnaval une grève du zèle à Brussels Airport pour protester notamment contre le manque de personnel et un matériel défectueux au sein de la police aéroportuaire.

Une concertation avait été lancée par le ministre de l'Intérieur et celle-ci a débouché sur un accord. Il a ainsi été convenu que 55 personnes supplémentaires pourront sans délai être déployées à l'aéroport, selon Pieter De Crem. À plus long terme, la volonté est qu'il y ait toujours 100 policiers présents à l'aéroport. Il a donc été décidé un recrutement supplémentaire de 600 agents de police, dont 400 pour la police fédérale.

Concernant les demandes syndicales liées aux infrastructures, une proposition a été faite au gestionnaire de l'aéroport, Brussels Airport Company (BAC). L'idée est notamment que le personnel de police, actuellement réparti à cinq endroits différents, soit rassemblé sur deux localisations.

"C'est une bonne chose que le conflit soit terminé, afin que de nouvelles actions puissent être évitées durant les prochaines vacances", s'est réjoui le ministre.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous