Accueil Opinions

Frédéric Keck au «Soir»: «À travers le coronavirus, la Chine nous met à l’épreuve»

Pour l’anthropologue Frédéric Keck, le coronavirus est un défi sanitaire que la Chine lance aux démocraties libérales. Et pour celles-ci, un test pour la médecine publique…

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 6 min

Grippe espagnole en 1918, grippe asiatique en 1957, grippe de Hong Kong en 1968, Syndrome respiratoire aigu sévère en 2003, Covid-19 en 2020… Pour les autorités sanitaires mondiales, la question est moins de savoir quand et où une nouvelle pandémie commencera – puisque leur retour semble inéluctable – que si nous sommes prêts à y faire face.

C’est au départ de ce constat que l’ethnologue Frédéric Keck, directeur de recherche au CNRS et directeur du Laboratoire d’anthropologie sociale du Collège de France, a rédigé son essai Les sentinelles des pandémies, attendu en avril chez l’éditeur Zones sensibles.

Le coronavirus Covid-19 a-t-il lancé la première épidémie/pandémie de l’ère « numérique » ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs