Accueil Monde France

La destruction de la jungle de Calais continue dans la confusion

Après un lundi marqué par les violences, l’évacuation se poursuit.

Article réservé aux abonnés
Cheffe adjointe au service Monde Temps de lecture: 1 min

L’évacuation de la jungle de Calais se poursuit. La destruction des abris où vivent plusieurs milliers de migrants concerne ce mardi un nouveau périmètre sous la surveillance d’un imposant dispositif des forces de l’ordre. La préfète du Pas-de-Calais, Fabienne Buccio, a indiqué qu’elle ne garderait «  que 2.000 personnes  », malgré l’émotion et l’indignation qu’ont suscitées les premières images de l’évacuation de la jungle.

Les migrants doivent être relogés dans des centres d’accueil à Calais ou ailleurs en France.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs