Coronavirus: l’OMS alerte sur le «rapide épuisement» des stocks d’équipements de protection

Coronavirus: l’OMS alerte sur le «rapide épuisement» des stocks d’équipements de protection
EPA

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a alerté mardi sur le « rapide épuisement » des stocks d’équipements de protection pour lutter contre le coronavirus, une pénurie qui met en danger la riposte mondiale à l’épidémie.

Cet avertissement intervient alors qu’en France le président Emmanuel Macron a annoncé mardi que l’Etat réquisitionnait « tous les stocks et la production de masques de protection » chez les fabricants et les distributeurs pour les fournir aux soignants et aux personnes atteintes du coronavirus. A Genève (Suisse), le directeur de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a réclamé pour sa part une hausse de 40 % de la production actuelle d’équipements personnels.

L’agence spécialisée de l’ONU estime que chaque mois 89 millions de masques médicaux seront nécessaires dans le monde, ainsi que 76 millions de gants et 1,6 million de lunettes de protection. « L’OMS a expédié près d’un demi-million d’équipements de protection individuelle dans 27 pays, mais les stocks s’épuisent rapidement », a déclaré le patron de l’OMS, en conférence de presse.

« Nous sommes préoccupés par le fait que la capacité de réponse des pays est compromise par la désorganisation grave et croissante de l’offre mondiale en équipements de protection individuelle, causée par la hausse de la demande, l’accumulation et la mauvaise utilisation », a-t-il ajouté.

Cette « pénurie » de gants, masques médicaux, lunettes de protection et autres équipements met en danger les médecins et infirmiers qui traitent les patients de cette épidémie, apparue fin décembre dans la province chinoise de Hubei.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous