Accueil Belgique Politique

Négociations fédérales: la piste privilégiée est un gouvernement d’urgence

Patrick Dewael et Sabine Laruelle seraient en « phase d’accélération » et auraient très envie de faire un pas décisif lundi prochain, lors de leur visite chez le Roi. Et pourquoi pas d’annoncer le début de « vraies » négociations ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les chargés de mission royale, Patrick Dewael (VLD, président de la Chambre) et Sabine Laruelle (MR, présidente du Sénat), feront rapport au Roi lundi prochain, 9 mars. Les deux opèrent dans la plus grande discrétion. Mais ce n’est jamais le silence total. Ainsi, il nous revient que Patrick Dewael et Sabine Laruelle sont en « phase d’accélération », selon les termes employés par une source bien informée. A savoir : ils auraient très envie de faire un pas décisif lundi prochain.

Et pourquoi pas d’annoncer alors le début de négociations en vue de tenter de former un gouvernement fédéral de plein exercice. Lequel serait aussi un gouvernement d’urgence, concentré sur quelques tâches prioritaires, s’agissant du budget (les déficits filent) et de la crise liée au coronavirus, on imagine.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Bartet Guy, mercredi 4 mars 2020, 18:00

    Ah bon ? On cherche encore à faire un gouvernement ?

  • Posté par Debrabander Jean, jeudi 5 mars 2020, 4:31

    Ben oui, les sports d'hiver sont finis.

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs