France: la réforme des retraites adoptée en première lecture.

France: la réforme des retraites adoptée en première lecture.
IP3 Press

Sans surprise, l’Assemblée nationale française a rejeté dans la nuit de mardi à mercredi deux motions de censure à l’encontre du gouvernement, l’une introduite par la droite et l’autre par la gauche.

Ce rejet signifie l’adoption en première lecture le projet de réforme des retraites, selon la procédure du 49-3, article de la Constitution qui permet l’adoption d’un texte législatif sans vote.

Le projet de loi instituant un « système universel de retraite », porté durant deux semaines dans l’hémicycle par le secrétaire d’Etat aux Retraites Laurent Pietraszewski, est donc adopté en première lecture. Le texte va partir au Sénat, qui doit l’examiner en avril, en vue d’une adoption définitive d’ici l’été.

Le Premier ministre a insisté sur une réforme de « justice sociale » : « ceux qui défendent le statu quo (…) racontent bien trop souvent des calembredaines ».

Récusant tout « coup de force », il a observé qu’il aurait fallu « huit semaines », week-end compris, pour arriver au bout. Avoir une minorité qui « bloque systématiquement les questions de fond » n’est pas à l’« honneur du débat parlementaire », a ajouté Edouard Philippe, en vantant un « texte de compromis » avec l’intégration de 180 amendements issus des différents bancs et des discussions avec les partenaires sociaux.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous