La Belgique bien représentée dans le classement mondial des universités

Photo News
Photo News

L'UGent (classée 11e en sciences vétérinaires et 12e en agriculture et sylviculture), l'UCLouvain (12e en théologie) et la KULeuven (16e en théologie et 18e en matières liées au sport) font partie du top 20 mondial de leur(s) discipline(s) parmi les 48 matières évaluées par le dernier palmarès réalisé par l'organisme britannique Quacquarelli Symonds (QS).

Pour effectuer son classement, QS s'est fondé sur quatre critères: la réputation académique, la réputation des diplômés auprès des employeurs, les citations dans les revues de recherche, et le H-index, soit un indicateur qui permet de mesurer la productivité et l'impact des recherches publiées.

Au total, 194 formations dispensées dans dix établissements d'enseignement supérieur belges ont été évaluées. Trente-cinq formations ont amélioré leur position par rapport à l'édition précédente, tandis que 41 ont reculé et 104 sont restées à la même place. Quatorze facultés belges ont par ailleurs fait leur apparition dans le classement cette année.

Sur les 48 disciplines passées à la loupe, 24 formations belges se retrouvent dans le top 50 mondial. Cinq font même partie du top 20, parmi lesquelles la faculté de sciences vétérinaires de l'Université de Gand (UGent), qui passe de la 13e à la 11e place et atteint ainsi le meilleur classement jamais obtenu jusqu'ici par un programme universitaire en Belgique. Toujours à l'UGent, la faculté d'agriculture et sylviculture s'illustre également et se classe 12e, soit neuf places de mieux que l'an dernier.

La KU Leuven en tête en Belgique

Avec 18 formations classées parmi les 50 meilleures au niveau mondial, la Katholieke Universiteit Leuven (KU Leuven) occupe la tête du classement en Belgique.

« Bien qu'elle demeure la première université de Belgique, la KU Leuven a perdu des points par rapport à l'année dernière. Quinze de ses 38 formations ont reculé dans leur classement respectif alors que huit formations montent d'un rang », soulignent les analystes de QS.

Tant l'UGent que l'Université catholique de Louvain (UCLouvain) se trouvent par ailleurs dans le top 50 pour respectivement trois disciplines. La faculté de l'UCLouvain la mieux répertoriée est celle de théologie, qui se classe au 12e rang mondial, en recul de quatre places par rapport à l'année dernière. Sa consoeur du nord finit quant à elle à la 16e place pour la même matière.

« L'ensemble des données collectées pour cette année montre que 16% des universités belges obtiennent un score de 90/100 ou plus pour le critère des 'citations dans les revues de recherche', ce qui traduit le caractère remarquable des recherches conduites par l'enseignement supérieur belge », a commenté le porte-parole de QS, Jack Moran.

« Nous observons toutefois qu'en dépit de cette excellence indubitable en matière de recherche, la performance globale de la Belgique reste stable », a-t-il relevé. « Afin de grimper dans le classement, les universités du pays doivent aussi se concentrer sur 'l'employabilité'. Un seul programme universitaire belge obtient un score supérieur à 80 sur 100 pour le critère de la 'réputation des diplômés auprès des employeurs', et cette sous-performance - par rapport à ses homologues européennes - entrave la réalisation de progrès », a-t-il conclu.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous