Kim Clijsters après sa défaite à Monterrey: «Certaines choses ont encore besoin de beaucoup d’amélioration»

Belga
Belga

J’ai senti que certaines choses allaient mieux », a déclaré Clijsters après sa défaite au 1er tour du tournoi de Monterrey, mardi au Mexique. L’ancienne N.1 mondiale s’est inclinée 6-3 et 7-5 face à la N.1 britannique Johanna Konta. « Certaines choses ont encore besoin de beaucoup d’amélioration. C’est pourquoi il est bon de jouer des matchs. À Dubaï, je n’ai pas bien commencé parce que j’étais débordée, mais aujourd’hui, j’ai commencé et j’ai servi beaucoup mieux que là-bas. Ce sont là quelques-uns des points positifs, et les points qui doivent être meilleurs, je vais travailler très dur pour les améliorer pour les autres matchs. » Clijsters, 36 ans, avait perdu le 17 février le premier match de sa 3e carrière à Dubaï contre l’Espagnol Garbine Muguruza (WTA 15).

« J’ai traversé différentes générations et j’ai joué contre de nombreuses joueuses tout au long de ma carrière. J’en suis encore à un stade où je veux me concentrer sur ce que je fais et sur ce que je ressens, et aussi commencer à lire mes adversaires. C’est un processus auquel je dois faire confiance et je dois continuer à travailler dur pour m’améliorer à chaque match que je joue. J’aimerais faire de grands pas, mais je dois me concentrer sur les petits pas et m’améliorer de jour en jour ».

Konta, 28 ans, a signé son premier succès de l’année. Après avoir dû mettre fin à sa saison 2019 en raison d’une blessure au genou, elle avait connu des éliminations rapides jusqu’ici en 2020.

« En tant que jeune joueuse, je n’ai jamais pensé que je pourrais jouer contre Kim Clijsters dans ma carrière », a-t-elle déclaré juste après sa victoire. « Je me sens vraiment privilégiée et honorée de partager le terrain avec une telle championne. C’est bien qu’elle soit de retour ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • belga

    Par Yves Simon

    ATP - WTA

    Tennis: «Atton and Price», le fonds de solidarité dont ne veulent pas les instances mondiales

  • Elle s’entretient en faisant du fitness chez elle ou en roulant à vélo.

    Par Propos recueillis par Yves Simon

    Tennis

    Kirsten Flipkens: «Je ne veux pas finir ma carrière comme ça»

  • @News

    Par Yves Simon

    Grands Chelems

    Wimbledon «bâche» son édition 2020

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous