Accueil Société Régions Namur-Luxembourg

Luxembourg : l’interpellation citoyenne a de multiples visages dans nos communes, parfois illégaux

Depuis mai 2012, le Code de la démocratie locale et de la décentralisation a introduit pour n’importe quel citoyen un droit d’interpellation directe des collèges communaux, en séance publique, selon une procédure définie. Mais les communes ne sont pas toujours en règle avec la loi…

Article réservé aux abonnés
Journaliste de la cellule wallonne Temps de lecture: 4 min

Défi Luxembourg s’est penché sur le processus de l’interpellation citoyenne pour dresser un constat, après l’avoir déjà fait mais de façon plus anecdotique voici deux ans. « Le message ambiant », note Jonathan Martin, président de Défi Luxembourg, « vise à se rapprocher du citoyen, à vivre une démocratie participative. Nous avions alors contacté 19 des 44 communes luxembourgeoises et 15 d’entre elles n’avaient pas été en mesure de fournir une réponse à ce propos, c’était flou. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Namur-Luxembourg

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs