Accueil

«Seule compte la musique», conversations avec Vincent Agrech

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le plus franc, le plus clair et le plus complet des récents témoignages d’un musicien sur sa carrière : sa genèse et la découverte en soi de la musique, ses parrains depuis Lesnes et Malgoire au tout début, l’emploi de contre-ténor, sa définition, sa variété et ses limites, la découverte de la musique des castrats, l’attrait irrésistible de la mélodie française, le travail physique et mental sur soi, l’envie de diriger et la volonté d’enseigner.

Rien ne manque dans ces conversations très fouillées, habilement mises en scène par Vincent Agrech et auxquelles Philippe Jaroussky s’abandonne avec la plus poignante des sincérités. Les citations reprises dans notre article proviennent en grande partie de cet ouvrage.

Papiers Musique

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs