Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

Formule 1: un accord «confidentiel» entre la FIA et Ferrari qui ne passe pas

L’accord « confidentiel » entre la FIA et Ferrari, fin de semaine dernière, ne passe décidément pas auprès des écuries adverses. Elles se sont liguées et menacent même d’intenter une action légale si elles n’obtiennent pas plus de clarté sur cet accord qui porte sur une irrégularité technique supposée.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Sports Temps de lecture: 4 min

Sept écuries de F1 (sur dix) qui parlent d’une seule voix, c’est assez rare pour être remarqué ! C’est pourtant ce qui vient de se produire ce mercredi, quand Mercedes, Red Bull, McLaren, Renault, Racing Point, Alpha Tauri et Williams ont envoyé au même moment un communiqué commun.

Que dit celui-ci ? En substance, il fait état pour commencer du fait que les écuries concernées se disent « surprises et choquées par l’annonce faite par la FIA le 28 février (NDLR : dans un communiqué publié 10 minutes avant la fin des essais hivernaux, alors que la plupart des dirigeants d’équipes avaient quitté Barcelone…), qu’un accord à l’amiable avait été trouvé avec la Scuderia Ferrai, au sujet de la gestion de son unité de puissance, mais que les détails de cet accord resteraient confidentiels. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Formule 1

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs