Un chiffre d'affaires en légère hausse pour Bekaert en 2019

Le spécialiste des fils d'acier indique avoir réussi à compenser les conditions de marché difficiles causées par des tensions et barrières commerciales, des changements politiques ainsi que des protestations sociales affectant les économies à l'échelle mondiale.

En 2019, l'ebitda (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) sous-jacent du groupe s'est par ailleurs établi à 468 millions, en hausse de 10%.

Le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale des actionnaires de distribuer un dividende brut de 0,70 euro par action, inchangé par rapport à 2018.

Bekaert ajoute qu'aucun de ses employés n'a été infecté par le virus Covid-19 et que ses usines en Chine ont repris leurs activités le 10 février. "À l'heure actuelle, nos usines de production de par le monde fonctionnent à des niveaux quasiment normaux et la chaîne d'approvisionnement reste relativement fluide", explique-t-il. "Nous avons une visibilité limitée sur l'impact potentiel du Covid-19 sur nos marchés au cours des prochains mois."

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous