Ecoles fermées en Italie, provisions de masques: le monde en ordre de bataille face au coronavirus

Ecoles fermées en Italie, provisions de masques: le monde en ordre de bataille face au coronavirus
EPA

Ecoles fermées pour deux semaines en Italie, provisions de masques, annulations en rafale : les pays infectés par le nouveau coronavirus dressent des remparts devant l’épidémie qui affole le monde entier et pèse sur l’économie planétaire.

L’Italie, premier foyer européen, qui a passé la barre des cent morts (107 morts pour 3.089 cas), a pris des mesures exceptionnelles : le pays a décidé de fermer toutes les écoles et universités à partir de jeudi et jusqu’au 15 mars pour faire face à l’épidémie.

En quelques semaines, les masques, gels désinfectants mais aussi gants ou combinaisons de protection sont devenus des denrées rares dans de nombreux pays.

Après la France qui a réquisitionné les stocks et la production des masques, la Russie a interdit mercredi l’exportation de matériel médical de protection, imitée par l’Allemagne.

Peu après, le ministre de la Santé du pays Jens Spahn osait pour la première fois prononcer le mot de pandémie, affirmant que « l’épidémie de coronavirus en Chine [s’était] transformée en pandémie mondiale », à l’heure où le Covid-19 touche 81 pays et territoires, a infecté près de 95.000 personnes et fait plus de 3.200 morts.

Dans le pays, la compagnie aérienne Lufthansa a annoncé mercredi qu’elle allait immobiliser 150 de ses appareils, soit un cinquième de sa flotte, en raison de la baisse du trafic aérien résultant de l’épidémie.

James Bond attendra

Le nouveau coronavirus affecte dorénavant tous les continents, sauf l’Antarctique, et perturbe la vie quotidienne dans un nombre croissant de pays. Face au danger, les autorités annulent ou reportent tout événement ou rassemblement susceptible de constituer un risque de propagation au sein d’une foule.

A Londres, les producteurs du nouveau James Bond, « No time to die » (« Mourir peut attendre ») ont annoncé le report de sa sortie mondiale en novembre.

Les compétitions sportives sont également chamboulées : les deux demi-finales retour de la Coupe d’Italie ont été reportées, le gouvernement prévoit même de faire jouer à huis clos les matches ces deux prochaines semaines… Deux événements sportifs majeurs concentrent beaucoup de questions : l’Euro de football (12 juin-12 juillet) et les Jeux olympiques de Tokyo (24 juillet-9 août).

Les lieux religieux sont également ciblés. L’Arabie saoudite a décidé de suspendre « temporairement » la Omra, le petit pèlerinage musulman entrepris tout au long de l’année. En France, le sanctuaire de Lourdes qui attire chaque année des millions de pèlerins catholiques a annoncé qu’il fermait ses piscines, les bassins sacrés où environ 350.000 personnes s’immergent chaque année.

Le Louvre, le musée le plus visité au monde, qui était fermé depuis dimanche, a en revanche rouvert mercredi.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous