Coronavirus - la Corée du Sud passe le cap des 6.000 infectés

Coronavirus - la Corée du Sud passe le cap des 6.000 infectés

Les autorités sud-coréennes ont annoncé jeudi 145 nouveaux cas de coronavirus, portant le total du nombre de personnes infectées à 5.766 en Corée du Sud, soit le plus grand nombre de cas après la Chine.

Trois nouveaux décès ont été enregistrés, ce qui porte le bilan de la maladie à 35 morts, ont annoncé les Centres coréens pour le contrôle et la prévention des maladies (KCDC) dans leur premier bilan quotidien.

A ce stade, 36 pays ont imposé une interdiction totale d’entrée sur leur territoire aux personnes ayant récemment été en Corée du Sud, a indiqué le ministère sud-coréen des Affaires étrangères.

Près de 90% des cas sud-coréens ont été répertoriés dans la ville de Daegu (sud), qui compte plus de 4.300 cas confirmés, et dans la province voisine de Gyeongsang du Nord.

En cause, la propagation très importante de la maladie au sein de l’Eglise Shincheonji de Jésus, une organisation religieuse accusée par certains d’être une secte, à partir d’une adepte, une femme de 61 ans qui avait assisté à plusieurs cérémonies religieuses en février à Daegu.

Prévisions de croissance à la baisse

La banque centrale a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour la 12e économie mondiale, en expliquant que l’épidémie plomberait la consommation et les exportations.

Le président sud-coréen Moon Jae-in a annoncé que son gouvernement injecterait plus de 30.000 milliards de wons (22,5 milliards d’euros) pour aider l’économie à faire face à cette «grave» situation.

Séoul a précisé mercredi que 11.700 milliards de wons iraient à l’amélioration des systèmes de prévention des épidémies et au soutien des petites et moyennes entreprises.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous