Accueil La Une Culture

Affaire Mathot: soupçons de pressions politiques à la RTBF

Le reportage sur le député Alain Mathot qui sera diffusé mercredi dans « Devoir d’enquête » a failli être déprogrammé.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Mercredi soir, La Une diffusera un nouveau numéro de « Devoir d’enquête ». Le magazine judiciaire présenté par Malika Attar débutera par un sujet consacré au bourgmestre de Seraing, Alain Mathot. Celui qui est aussi député au fédéral est soupçonné de corruption et la commission des poursuites doit décider jeudi de lever ou non son immunité parlementaire.

Selon nos informations, le choix de diffuser ce reportage mercredi n’aurait pas plu à l’homme politique liégeois. «  Alain Mathot ne voulait pas que le sujet soit diffusé, explique une source à la RTBF. Il souhaitait que nous attendions la décision de la commission des poursuites jeudi. Il a fait savoir dans un mail qu’il aurait alors accepté de nous donner une interview exclusive, ce qu’il avait toujours refusé.  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Daniel CARLIER, mardi 1 mars 2016, 17:00

    et en plus un fameux cumulard, bourgmestre + député + les intercommunales .... 22 mandats dont 7 rénumérés dont administrateur de LUMINUS + INTER REGIES + président de NETWIN + vice président de PUBLIPART + administrateur de SOCOFE. Pas mal du tout, encore un homme qui "travaille 48 heures par jour", un ami du peuple en quelque sorte, qui comprend le peuple, un bon socialiste

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs