NBA: Doncic déjà historique et plus fort que Williamson (vidéos)

AFP
AFP

À 21 ans, Luka Doncic a établi mercredi un nouveau record dans l’histoire de Dallas. Contre la Nouvelle-Orléans, le Slovène a compilé 30 points, 17 rebonds et 10 passes pour offrir la victoire 127-123 aux Mavericks. Il s’agit du 22e triple-double de sa carrière, record de la franchise texane. Et il n’a eu besoin pour cela que de 122 rencontres, soit une saison et demie.

Il est également devenu mercredi le deuxième plus jeune joueur de l’histoire à finir un match avec au moins 30 points, 15 rebonds et 10 passes.

Zion Williamson, 19 ans, a pour sa part enchaîné pour la première fois de sa carrière deux matches en deux jours… pour deux défaites étriquées, après la défaite 139-134 face à Minnesota la veille. Avec 21 points et 6 rebonds, il a une nouvelle fois fait étalage de son talent, mais cela n’a pas suffi aux Pelicans.

Avec ce succès, les Mavericks sont toujours septièmes de la conférence Ouest, loin devant les huitièmes et à proximité de la 4e place, détenue par Houston et qui offre l’avantage du terrain au premier tour des playoffs.

Mais ils ont vu deux de leurs adversaires directs, Oklahoma City et Utah, remporter deux précieuses victoires à l’extérieur sur des équipes de bas de classement, respectivement Detroit (114-107) et les Knicks de New York (112-104). Le Thunder a pu compter sur les 27 points de Shai Gilgeous-Alexander, ainsi que les 23 points et 9 rebonds de Dennis Schröder en sortie de banc.

Milwaukee se venge

À l’Est, Giannis Antetokounmpo a tenu son rang. Muselés par Miami (105-89) deux jours plus tôt, les Bucks de Milwaukee et leur MVP grec se sont vengés sur Indiana, battu 119-100. Alors que deux points séparaient les deux équipes à la mi-temps, Milwaukee s’est réveillé dans le troisième quart-temps pour faire le trou en infligeant un 26-9 aux Pacers.

Le « Greek Freak » a fini avec 29 points, 12 rebonds et 6 passes, une rencontre digne de ses standards. Il s’agit de la 53e victoire en 62 rencontres pour Milwaukee, quasiment assuré de finir en tête de la conférence Est.

La lutte dans cette conférence concerne surtout la deuxième place, occupée par le champion en titre Toronto, mais convoitée par Boston et Miami.

Les Celtics, emmenés par un grand Jayson Tatum (32 points, 9 rebonds, 6 passes), sont allés battre dans l’Ohio Cleveland (112-106), toujours dernier de la conférence malgré les 41 points de Colin Sexton.

Miami a remporté le duel floridien qui l’opposait dans sa salle à Orlando (116-113). Après avoir compté jusqu’à 15 points d’avance dans le deuxième quart-temps, le Heat a vu fondre son avance mais a finalement résisté aux 22 points, 16 rebonds et 7 passes de Nikola Vucevic.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous