La CNE annonce une action pour dénoncer un "plafond de mère" chez Yuzzu, qui s'en défend

Pour la CNE, Yuzzu "mène une politique qui pose question concernant les femmes enceintes et les jeunes mamans. Revenues de leur congé de maternité, elles sont priées de quitter rapidement l'entreprise".

Et le syndicat chrétien d'évoquer l'exemple d'une jeune mère de famille, licenciée à son retour de congé de maternité, en raison de la qualité de son travail, alors que "sa dernière évaluation réalisée en 2019 était très bonne".

"Plusieurs dossiers de ce genre ont été recensés dans cette entreprise. A chaque fois, la même histoire. En effet, chez Yuzzu, il existe une mentalité selon laquelle la maternité ne peut être alliée avec l'engagement au travail. Une femme qui vient d'avoir un enfant est souvent perçue comme étant moins engagée et dévouée à sa carrière. L'entreprise va donc moins investir dans son développement professionnel", poursuit la CNE, qui précise que le dernier dossier en date sera porté devant le tribunal du travail.

Contactée par l'agence Belga, Yuzzu s'est dit étonnée de l'action de la CNE et regrette que celle-ci ait été décidée sans dialogue préalable. La société appelle à un "dialogue constructif" dans l'intérêt des collaborateurs et de l'organisation.

"Comme dans toute entreprise, il arrive également chez Yuzzu que certains membres du personnel ne satisfassent pas ou plus aux attentes en matière de prestations et/ou d'état d'esprit", poursuit Yuzzu, qui affirme, dans le cas précis, "avoir suffisamment d'éléments objectifs."

Plus généralement, Yuzzu assure accorder une grande importance aux conditions de travail de son personnel, à son accompagnement et à une rémunération honnête, avec des avantages complémentaires, comme par exemple une flexibilité dans les jours de travail prestés par semaine (cinq, quatre et demi ou quatre) ou la possibilité de faire du télétravail.

"Pour les gens qui ont des enfants, nous avons en outre des places disponibles, financées par Yuzzu, dans une crèche sur le site de Tour & Taxis. Au cours des cinq dernières années, 20 enfants ont pu en profiter. Et nous en sommes fiers", souligne encore Yuzzu qui affirme que 50% de ses collaborateurs sont des femmes et que 71% d'entre elles ont des enfants.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous