Accueil Monde Europe

Russie: «Le message est passé: chacun a compris qu’il doit moins parler»

HSE – Higher School of Economics –, la plus prestigieuse université de Moscou réputée pour son atmosphère libérale, vient de rappeler aux professeurs et étudiants que l’école ne devait pas servir de chambre d’écho à l’opposition.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Il y a comme quelque chose dans l’air qui annonce des temps mauvais… » Ce jeune professeur à la HSE, prestigieuse université de Moscou aux allures de Sciences Po, ne cache pas son inquiétude. Depuis plus de dix ans, il enseigne la philosophie politique dans cette école, surnommée « Vyshka » en russe et connue à l’international sous le nom de Higher School of Economics, qui forme des étudiants dans une atmosphère libérale. A l’approche du référendum national voulu par le Kremlin sur sa réforme de la Constitution, dénoncée par l’opposition, le comité de formation de la HSE vient d’édicter quelques nouvelles règles pour encadrer tout débat politique.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs