Action de la CNE chez Yuzzu pour dénoncer des licenciements au retour des congés maternité

Pour cette action organisée par le syndicat CNE, les militants avaient déployé une grande banderole portant le message "Egalité : Mission inachevée". Ils arboraient également des pancartes avec des slogans du type "Un lama c'est sympa. You Zut ne l'est pas !". Une course pour se rendre au travail a été organisée entre un homme et une femme pour montrer que les femmes devaient encore plus largement s'occuper des enfants au matin.

Fatima Daidou, permanente CNE, avance que cinq femmes enceintes ont été licenciées durant l'année écoulée au retour de leur congé maternité et que l'entreprise a utilisé contre elles leurs performances durant la grossesse.

"Comme dans toute entreprise, il arrive également chez Yuzzu que certains membres du personnel ne satisfassent pas ou plus aux attentes en matière de prestations et/ou d'état d'esprit", s'est défendu Yuzzu. "Pour les gens qui ont des enfants, nous avons en outre des places disponibles, financées par Yuzzu, dans une crèche sur le site de Tour & Taxis. Au cours des cinq dernières années, 20 enfants ont pu en profiter et nous en sommes fiers". Yuzzu a de plus souligné que 50% de ses collaborateurs sont des femmes et que 71% d'entre elles ont des enfants.

Une délégation a été reçue. "On souhaite que la direction prenne la mesure du problème et discute en concertation avec les représentants des travailleurs pour mettre en place des éléments de discrimination positive vis-à-vis des femmes en congé maternité", plaide Fatima Daidou. "Le centre pour l'égalité des chances a fait des recensements en 2017 et 3 femmes sur 4 sont victimes de discriminations pendant la grossesse". Le syndicat relève que beaucoup d'hommes ne prennent toujours pas leur congé de paternité. Il estime qu'une femme qui vient d'avoir un enfant est souvent perçue comme étant moins engagée et dévouée à sa carrière et que certaines entreprises vont donc moins investir dans son développement professionnel.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous