Ligue 1: Lyon à Lille pour l’Europe, le PSG en terrain miné

Reuters
Reuters

Les chocs se suivent et ne se ressemblent pas pour Lyon : après avoir assommé la Juventus en Ligue des Champions (1-0) et remporté le 120e derby contre le rival stéphanois (2-0), les Gones ont subi les foudres du PSG en Coupe de France (défaite 5-1) mercredi et devront réagir dimanche en déplacement à Lille, histoire de rattraper le retard pris dans la course à la C1.

Le stade Pierre-Mauroy n’a guère été hospitalier pour les Lyonnais ces dernières saisons : leur dernière victoire y remonte à novembre 2016.

Face à des Nordistes que l’entraîneur rhodanien Rudi Garcia a mené au doublé Coupe-championnat en 2011, les trois points sont pourtant impératifs.

L’OL, 5e, est distancé de six points par son adversaire, et de sept par Rennes (3e), qui détient le dernier sésame pour les tours préliminaires de la C1.

Les Bretons pourraient d’ailleurs rendre service à l’OL, s’ils venaient à s’imposer dimanche contre Montpellier, 6e à égalité de points (40).

L’homme du week-end : Claude Puel

« Une bouffée d’oxygène » : c’est par ces mots que l’entraîneur stéphanois Claude Puel a salué jeudi la qualification de Saint-Etienne pour la finale de la Coupe de France (victoire 2-1 contre Rennes).

Car l’air se raréfie en Ligue 1 pour les Verts, qui n’ont plus gagné en championnat depuis le 25 janvier et ont dégringolé à la 16e place, deux petits points devant le barragiste nîmois.

Avec Bordeaux (12e), les hommes de Claude Puel reçoivent dimanche un adversaire a priori plus abordable que Rennes ou Lyon.

Le technicien a déjà connu les sueurs froides des abysses en 2013/2014 : Nice, qu’il entraînait alors, s’était sauvé de justesse en terminant à la 17e place. Deux saisons plus tard, Puel quittait les Aiglons sur une retentissante 4e place finale, synonyme de billet européen.

La stat : 4/9 pour le PSG à la Meinau

Depuis le retour de Strasbourg en Ligue 1 en 2017, le déplacement du PSG en Alsace vire souvent au « Meinaudrame » : les Parisiens n’y ont pris que quatre points sur neuf possibles.

À domicile, le Racing a joué les trouble-fêtes en début de saison, comme en 2017 lorsqu’il a infligé sa première défaite en Ligue 1 à l’ogre de la capitale.

Les Parisiens s’étaient certes vengés en Coupe de la Ligue onze jours plus tard (4-2). Mais en avril 2019, les hommes de Thierry Laurey ont à nouveau défendu leur bastion alsacien et accroché 2-2 le PSG, de quoi retarder son sacre en Ligue 1. Prochain épisode de la guerre de territoire samedi à 17H30, ultime répétition pour Paris avant son huitième retour de C1 contre Dortmund, mercredi.

Les duels de voisins : Nantes-Angers et Nice-Monaco

Il était une fois dans l’Ouest… deux clubs qui ont tutoyé les sommets de la Ligue 1 avant de s’enfoncer dans le ventre mou du championnat français.

Angers (13e) reçoit Nantes (11e) samedi à 20h00. Dans un classement de Ligue 1 toujours aussi dense, les Canaris n’ont que trois points de retard sur la 5e place de Lyon, et le SCO quatre.

Mais le vainqueur ne parviendra pas a priori à recoller au podium, que les deux clubs occupaient avec brio au début du mois du novembre (Angers 2e et Nantes 3e).

Au rayon des derbys, la côte d’Azur aura aussi droit à son duel : Nice reçoit Monaco samedi à 20h00. Entre le 7e de Ligue 1, et son adversaire niçois, qu’il devance de deux points, la partie s’annonce équilibrée.

Programme :

Vendredi 6 mars

(21h00) Marseille – Amiens

Samedi 7 mars

(17h30) Strasbourg – Paris SG

(20h00) Metz – Nîmes

Nice – Monaco

Dijon – Toulouse

Angers – Nantes

Reims – Brest

Dimanche 8 mars

(15h00) Saint-Etienne – Bordeaux

(17h00) Rennes – Montpellier

(21h00) Lille – Lyon

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • photo news

    Par E.Px et D.S.

    Standard

    Licences: comment le Standard se retrouve menacé de Division 2 amateurs

  • photo news

    Par François Laurent (avec S.H. et B.H.)

    Division 1A

    Licences: carte rouge pour le Standard et l’Excel Mouscron

  • Vanheusden-De Camargo, deux des signataires.

    Par J.B.

    Division 1A

    Sporta: les joueurs veulent faire entendre leur voix

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous