Accueil Société

Le commerce équitable veut s’installer davantage dans nos assiettes

Le label Fairtrade annonce son intention de travailler au corps l’industrie agroalimentaire et la grande distribution pour offrir plus d’impact aux biens de consommation produits dans des conditions de travail décentes.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Economie Temps de lecture: 3 min

Cela fait déjà 28 ans (27 ans en Belgique) que le label Fairtrade (qui s’appelait encore Max Havelaar l’an dernier) se démène pour permettre aux petits producteurs du Sud, mais également du Nord, de percevoir un salaire décent pour leur travail. Aujourd’hui, le fer de lance du commerce équitable profite d’une bonne notoriété de la part des consommateurs et continue à connaître chaque année une croissance à deux chiffres, inespérée en cette période morose pour la grande distribution. La banane Fairtrade constitue le meilleur exemple de cette réussite qui profite à des centaines de milliers de modestes familles, paysannes pour la plupart, réunies en coopératives.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs