Philippe Gilbert après l’annulation de Milan-Sanremo à cause du coronavirus: «Priorité à la santé»

@News
@News

Comme beaucoup de coureurs, Philippe Gilbert avait marqué d’une croix Milan-Sanremo dans les objectifs de sa saison. Le coureur de Lotto Soudal comprend la décision d’annuler la Primavera suite à l’expansion du coronavirus en Italie et en Europe, et espère « que la saison et la vie vont reprendre leur cours au plus vite. »

« J’ai suivi l’évolution de la situation comme tout le monde, avec les annulations des différentes courses cyclistes, c’est comme ça et on mettra toujours la priorité sur la santé de la population », a exprimé Philippe Gilbert dans une réaction transmise par son équipe. « C’est normal et je comprends tout à fait la décision qui a été prise. Maintenant, c’est difficile de réagir quand on parle d’une éventuelle date plus tard dans la saison. Mais on en parle au conditionnel et parler au conditionnel, c’est une perte de temps. Voilà, ce sont des événements que je ne maîtrise pas et j’espère que la saison et la vie vont reprendre leur cours au plus vite. »

Après l’annulation des Strade Bianche et de plusieurs autres courses cyclistes en Italie jeudi, les organisateurs de Tirreno-Adriatico (du 11 au 17 mars) et de Milan-Sanremo, prévu initialement le 21 mars, ont décidé d’annuler leur événement proposant de le remettre à plus tard dans la saison.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous