Accueil Société Régions Bruxelles

Tunnels bruxellois: la gestion des libéraux pointée du doigt

Le chef de groupe Défi, Emmanuel De Bock, a épluché les rapports de l’administration sur les ouvrages d’art. Il tacle les libéraux qui auraient eux aussi manqué de prévoyance, quand ils étaient au pouvoir entre 1999 et 2004.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

L e gouvernement bruxellois a joué avec la vie des gens  », «  Bruxellois de l’année : quelques candidats à proposer dans la catégorie esquive politique  » : Vincent De Wolf, leader de l’opposition MR au parlement régional, n’y va pas par quatre chemins dans le dossier des tunnels. Pour Emmanuel De Bock, chef de groupe Défi (ex-FDF) à Bruxelles, cela suffit : les libéraux portent, dit-il en substance, une responsabilité dans l’état des ouvrages d’art de la capitale.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Visiteur, vendredi 22 juillet 2016, 10:03

    Et pendant ce temps là MR P.Smet touche son salaire......

Aussi en Bruxelles

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs