Le Sporting de Charleroi n’a fait qu’une bouchée de La Gantoise (1-4)

Marco Ilaimaharitra et Charleroi peuvent sourire.
Marco Ilaimaharitra et Charleroi peuvent sourire. - Photo News

Dans une Ghelamco Arena imprenable depuis le début de la saison toutes compétitions confondues, le Sporting de Charleroi s’est présenté avec le onze qui avait facilement disposé du Standard six jours plus tôt. Et après avoir été tout proche de réussir à être les premiers à battre le Standard et l’Antwerp dans leur antre cette saison, ils ont cette fois réussi la périlleuse mission de vaincre les Gantois. Et ils l’ont fait avec la manière puisqu’ils ont passé pas moins de quatre buts à Thomas Kaminski pour s’imposer 1-4.

Pourtant, la composition initiale de Karim Belhocine n’aura tenu bon que cinq grosses minutes, le temps que Steeven Willems se blesse tout seul et doive quitter ses partenaires sur civière. De retour sur le terrain suite à ce coup du sort, Modou Diagne a sorti le grand jeu dès la 14e minute en intervenant parfaitement devant Jonathan David, parfaitement placé.

Après une entame de match intéressante et une première tête cadrée de Shamar Nicholson dès la 4e minute, les Carolos ont ensuite petit à petit dû reculer un peu. Mais Karim Belhocine a su faire des tueurs au sang froid de ses joueurs.

Et alors que Gand prenait petit à petit l’ascendant et avait nettement la possession (62 %) dans cette première période, les Zèbres ont frappé par deux fois coup sur coup. Tout d’abord par l’entremise de Shamar Nicholson, décidément en très grande forme actuellement, puis de Marco Ilaimaharitra qui profitait d’un penalty provoqué par Ali Gholizadeh pour faire 0-2 avant la pause. Avec deux buts d’avance, Charleroi avait fait un grand pas vers le succès et celui-ci s’est accentué à la 54e quand Mamadou Fall a parfaitement repris un corner de Ryota Morioka pour faire 0-3. Gand a ensuite relancé un semblant de suspense dans cette rencontre via Andersen Niangbo, mais les Zèbres n’ont pas tremblé et ont tenu bon sans trop de soucis.

Morioka suspendu

En fin de match, Ryota Morioka a écopé de la « jaune de trop » et loupera donc le match contre Courtrai. De son côté, La Gantoise a fini la partie à dix suite à l’exclusion de Milad Mohammadi. Alors que Gand avait définitivement abdiqué, Mamadou Fall provoquait un dernier penalty que Kaveh Rezaei convertissait sans problème pour lui aussi participer à la fête.

Au classement, Charleroi revient à une seule unité des Gantois. Cette nouvelle prestation parfaite des hommes de Karim Belhocine leur permet de réaffirmer un peu plus qu’ils disputeront les Playoffs 1 avec l’ambition de goûter à l’Europe la saison prochaine.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Les kinés carolos viennent soigner Masismo Bruno chez lui. @DR

    Par Propos recueillis par Benjamin Helson

    Charleroi

    Massimo Bruno (Charleroi): «Ma blessure n’est pas plus facile à vivre parce que le foot belge est à l’arrêt»

  • @News

    Par François Laurent

    Division 1A

    Menace de l’UEFA: les clubs belges ne se laisseront pas faire

  • «
Tout le monde prend conscience que l’on a plus besoin d’infirmières, d’éboueurs et d’instituteurs que de Lionel Messi (NDLR
: ici face à Weigl de Dortmund en Ligue des champions)
», explique Jean-Michel De Waele. @News

    Par Propos recueillis par Philippe Vande Weyer

    Football

    Jean-Michel De Waele (ULB): «Il faudra assainir le monde du sport»

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous