Italie: le ministre des sports veut suspendre la Serie A en raison du coronavirus, Parme - SPAL retardés

epa
epa

Vincenzo Spadafora, ministre italien du Sport, a appelé dimanche à suspendre le championnat d’Italie de football en raison du coronavirus. Le coup d’envoi du match Parme-SPAL, qui devait débuter à 12h30, a été reporté alors que les équipes étaient sur le point de monter sur le terrain. Le match a finalement commencé à 13h45.

Les médias italiens indiquent que Spadafora a publié une note peu avant le coup d’envoi du match Parme-SPAL. «Cela n’a pas de sens en ce moment, alors que nous demandons d’énormes sacrifices aux citoyens pour empêcher la propagation du virus, de mettre en danger la santé des joueurs, des arbitres, des entraîneurs, des supporters qui se rassembleront certainement pour voir le match, seulement pour ne pas suspendre le championnat et ne pas affecter les intérêts qui tournent autour. D’autres fédérations ont sagement opté pour une suspension au cours des prochains jours», a expliqué le ministre.

Dans la foulée, le match, qui s’apprêtait à débuter, a été «momentanément suspendu» par l’arbitre en attendant une décision ultérieure. Le coup d’envoi a finalement eu lieu à 13h45.

La semaine passée, six matchs ont été reportés, dont le choc Juventus/Inter. Ils seront joués à huis clos dimanche ou lundi. Les matchs Milan/Genoa, Parme/SPAL et Sassuolo/Brescia se trouvent dans la zone en quarantaine.

Le président du Conseil des ministres italien Giuseppe Conte a signé dimanche un décret qui place en quarantaine la Lombardie et 14 provinces. Environ 16 millions de personnes sont impactées par ce décret.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • @News

    Par Jonas Bernard (avec E.Px)

    Anderlecht

    Anderlecht: une proposition qui passe très mal

  • @News

    Par J.B.

    Italie

    Romelu Lukaku respecte ses «obligations professionnelles» en rentrant en Italie

  • @News

    Par E.Px

    Standard

    Coronavirus: dans un club à l’arrêt, il y a toujours du travail

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous